Socialize

Dominique de Villepin : «La droite m’effraie, la gauche m’inquiète !»

Extraits de la tribune de Dominique de Villepin, ancien premier ministre, dans Le Monde.

Comme s’il n’y avait pas d’autres questions que le halal, l’immigration légale, les horaires de piscines municipales.

La campagne du premier tour a été indigente. Celle du second devient indigne. L’instrumentalisation de faits divers, l’improvisation de bien des propositions, le débauchage sans vergogne de voix extrémistes, tiennent aujourd’hui lieu de débat. Les lignes rouges républicaines sont franchies une à une. […]

La division n’a pas de fin. La haine n’a pas de fond. C’est cette conviction qui avait conduit Jacques Chirac à tracer des limites claires entre la droite républicaine et l’extrême droite. C’est cette conviction qui m’a conduit, cinq ans durant, à alerter contre les risques de dérive, de stigmatisation et de division. […]

Je ne supporte pas l’hystérie générale qui s’est emparée de l’élection dans laquelle le peuple français est pris en otage par six millions d’électeurs en colère. Aujourd’hui, tout se passe comme s’il n’y avait en France que des électeurs du Front national. […]

Le Monde

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion