Socialize

 » Éliminer la haine raciste et misogyne de Eric Zemmour sur les ondes de RTL « 

 

C’est un petit secret qui ne sort pas des studios de RTL. La chronique quotidienne d’*Eric Zemmour* est discutée en amont et, surtout, relue attentivement avant son passage à l’antenne, soit par Jacques Esnous, directeur de l’information, soit par Catherine Mangin, directrice de la rédaction.

Le Nouvel Obs

 

Est-ce la goutte d’eau, l’incident de trop ?

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) et SOS Racisme qui ont dénoncé hier les propos « racistes » et « machistes » tenus mercredi dernier sur RTL par le chroniqueur Eric Zemmour à l’encontre de la ministre de la Justice Christiane Taubira, apprendront, ici, que le chroniqueur de cette  station ne sera plus à l’antenne de RTL, le matin, en septembre.

Média

Le MRAP est scandalisé par la chronique haineuse, raciste et misogyne, d’Eric Zemmour qui a pris pour cible Christiane Taubira le 23 mai 2012 sur les ondes de RTL à une heure de grande écoute.

Zemour déplore que la Ministre veuille faire entrer le harcèlement sexuel (il précise même « les mains baladeuses » !) dans le code pénal.

Il accuse aussi les familles des quartiers populaires de vivre des revenus du trafic des jeunes des quartiers devenus banquiers-délinquants « qui « volent, trafiquent, torturent, menacent, rackettent, violentent, tuent »…

Son délire misogyne et raciste le conduit à déplorer la protection dont bénéficieraient les femmes et les jeunes des banlieues tandis que « l’homme blanc » serait selon lui criminalisé.

Le chroniqueur raciste use et abuse d’images pour renvoyer Christiane Taubira à sa couleur de peau, elle stigmatiserait « l’homme blanc »,  elle donnerait une « couleur angélique » au début de la gauche au pouvoir, elle s’inscrirait dans les « scores africains » de François Hollande dans les banlieues.

Les accents de cet “éditorialiste” rappellent étrangement, sur le fond et la forme, d’autres accents de haine contre d’autres cibles sur les radio des années 40.

Symbole de la compromission de RTL avec la haine de Zemour, la chronique est présentée ainsi : « c’est signé Z comme Zemour ». Le propagandiste de la haine devient donc un justicier pour les responsables de la radio.

Le MRAP interroge alors les annonceurs qui font vivre cette radio : leurs produits sont-ils dorénavant réservés à ceux qui se reconnaissent dans la haine raciste et misogyne. Tel n’est peut-être pas le choix de ces entreprises.

Le CSA rappelle sur son site internet que sa mission porte notamment sur le respect de la personne et de la dignité humaine, la lutte contre les discriminations, le maintien de l’ordre public et l’honnêteté de l’information.

Le MRAP en appelle donc au Conseil Supérieur de l’audiovisuel pour que sa mission s’exerce contre une radio qui donne un tel espace à la haine raciste et misogyne

MRAP

« Que cessent les attaques d’Eric Zemmour contre Christiane Taubira. (…) Espérons qu’un jour les complexes d’Eric Zemmour se résoudront sur un divan plutôt que par l’expression radiophonique d’une haine quotidienne obligeamment permise par la sollicitude de RTL à l’endroit de ce personnage. »

Selon Eric Zemmour, l’ »homme blanc » verrait donc sa virilité remise en cause par celle d’hommes noirs et arabes qui, eux, ne seraient pas soumis à la féminisation imposée aux hommes blancs par les militants pour l’égalité. Espérons qu’un jour les complexes d’Eric Zemmour se résoudront sur un divan plutôt que par l’expression radiophonique d’une haine quotidienne obligeamment permise par la sollicitude de RTL à l’endroit de ce personnage.

Dominique Sopo (SOS Racisme)

Chronique de Didier Porte

Addendum 23/05/12 : Réaction de l’inénarrable Bruno-Roger Petit

De mémoire, jamais l’éditorialiste vedette de RTL n’était allé aussi loin dans l’expression de sa pensée profonde, et de sa vision du monde, bien plus loin encore que les propos qui lui valurent des déboires judiciaires et une condamnation pénale.

Ce qui est étonnant, c’est que ce pot-pourri (très pourri d’ailleurs) ne déclenche aucune réaction, aucune protestation, alors même que les propos tenus, par ce qu’ils induisent, par ce qu’ils signifient, compte tenu des préjugés, erreurs, travestissements de la réalité et mensonges qu’ils colportent, mériteraient d’être contestés, commentés et justifiés, y compris sur l’antenne ouverte sans contrepartie, sans équilibre, à l’éditorialiste en question.

Accuser Christiane Taubira de vouloir rétablir une loi sur le harcèlement sexuel dans le but de s’en prendre aux hommes blancs, n’est-ce pas une variation, en pire, du « racisme anti-français » théorisé par le Front national ?

Est-ce le signe que la lépénisation des esprits, du vocabulaire et des comportements sont à ce point actés dans la vie publique de ce pays que celui-ci en vient à ne plus produire les anticorps démocratiques indispensables ?

Le Plus

RTL, Z comme Zemmour – 23 mai 2012


Eric Zemmour : « Comme un petit parfum de mai… par rtl-fr

En quelques jours, Taubira a choisi : ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues sont dans le bon camp, à protéger. Les hommes blancs, dans le mauvais.

Dans les banlieues, Hollande a réalisé des scores de dictateur africain.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion