Socialize

L’Humanité: « Décès : Thierry Roland ne dérapera plus »

Il était la voix du football français à la télévision, pour le meilleur et pour le pire. Le commentateur sportif Thierry Roland, qui avait dû renoncer in extremis à commenter l’Euro 2012 aux côtés de son complice Jean-Michel Larqué, est décédé à l’âge de 74 ans, a annoncé samedi à l’AFP la direction de la chaîne M6, mandatée par la famille.

[…]

Petites phrases et gros racisme

En près de 60 ans de carrière, le journaliste, aussi populaire que controversé pour ses débordements verbaux et ses saillies franchouillardes, a commenté 13 Coupes du Monde et 9 Championnats d’Europe des Nations. Sa renommée, il l’a bâtie à force de longévité et de dérapages plus ou moins contrôlées, tirant sur le franchouillard et le racisme:

[…]

 

, lors du quart de finale du Mondial entre l’Angleterre et l’Argentine, il s’offusque du but de la main accordé à Maradona et prend à témoin Jean-Michel Larqué: « Honnêtement, Jean-Michel, ne croyez-vous pas qu’il y a autre chose qu’un arbitre tunisien pour arbitrer un match de cette importance ? ». La phrase fait scandale et ses propos sont qualifiés de « racistes ». Il s’en excusera ensuite auprès de la Tunisie et de l’arbitre, M. Ali Bennaceur, se défendant d’être xénophobe.

En 1997, le journaliste accorde cependant une interview au quotidien d’extrême droite Présent, ce qui contribue à brouiller un peu plus son image. « C’est vrai que Le Pen est un peu excessif, mais c’est vrai qu’il y a certains points sur lesquels je suis d’accord avec lui », explique-t-il en évoquant notamment la peine de mort. « Un piège », dira-t-il plus tard à propos de cet entretien, même si, cette fois-ci, il n’a pas l’excuse du direct.

[…]

 

Avec lui s’en va une certaine façon de commenter un match qui n’a plus lieu depuis le milieu des années 1980 et l’avénement du « ton » Canal Plus.

L’Humanité

 

(…) En 1997, le journaliste accorde cependant une interview au quotidien d’extrême droite Présent, ce qui contribue à brouiller un peu plus son image.

« C’est vrai que Le Pen est un peu excessif, mais c’est vrai qu’il y a certains points sur lesquels je suis d’accord avec lui », explique-t-il en évoquant notamment la peine de mort. « Un piège », dira-t-il plus tard à propos de cet entretien, même si, cette fois-ci, il n’a pas l’excuse du direct. (…)

Europe 1

(…) Connu et reconnu dans le milieu du commentaire sportif comme un passionné, Thierry Roland, surnommé « Monsieur Foot », a connu quelques débordements.

http://img542.imageshack.us/img542/8324/1603thierryroland930x62.jpg

Controversés pour ne pas dire limites, voire racistes, certains de ses commentaires restent cultes. Sur Antenne 2, TF1 ou M6, Thierry Roland n’en ratait jamais une.

Florilège des plus belles boulettes de Thierry Roland :

D’abord en 1976, pendant Bulgarie – France, Thierry Roland conteste la décision d’un arbitre et n’hésite pas à l’insulte en direct en balançant :

« Alors là, M. Foote, vous êtes un salaud ! Y’a pas d’autre mot, voilà ce que c’est !« .

Mais plus que ses coups de sang, certains se souviennent des « dérapages racistes » de Thierry Roland.

En 1986, pendant la Coupe du Monde, lors des 1/4 de finale, il commente le but de la main (la main de Dieu) de Maradona accordé par l’arbitre en déclarant :

« Honnêtement, Jean-Michel, ne croyez-vous pas qu’il  y a autre chose qu’un arbitre tunisien pour arbitrer un match de cette importance ? ».

En 2002, pendant un match entre la Corée du Sud et la France, Thierry Roland s’esclaffe :

« Il n’y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu’un autre Coréen,  surtout habillés en footballeurs, d’autant qu’ils mesurent tous 1,70 m, qu’ils  sont tous bruns, à part le gardien« .

Cinq jour plus tard, le 31 mail 2002, pendant France-Sénégal (et non Cameroun comme a confondu Thierry Roland), le commentaire lance au sujet de Patrick Viera :

« Il se bagarre, Vieira, contre ses cousins« .

Lors d’Uruguay-Danemark, Thierry Roland est d’humeur grivoise et balance au sujet d’un joueur :

« C’est pas un vrai blond. On va demander à Madame, mais je ne pense pas que ce soit un vrai blond« .

Et quand il commente un match avec la Corée du Sud, la même année, il fait une blague (presque drôle cette fois) sur les noms des joueurs.

C’est du grand art : « il y a deux Lee sur le terrain, ça fait une chambre« .

Et qui a loupé « Les Roumains sont des voleurs de poules ! » pendant un France-Roumanie ou encore « Pour les Marocains, le couscous est cuit ! » pendant le match France-Maroc où les Bleus se sont imposé 5-0 ?

Dernière mais pas des moindres « Il faudrait que ça se débride« , pendant Japon-Croatie.

Staragora

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion