Socialize

Le titre assassin du journal LePoint.fr :  » Pourquoi les islamistes s’attaquent aux musulmans ? « 

 » Si seulement le journal LePoint savait à quel point les musulmans de France soutenaient  » la marche avancée  » des pseudos islamistes djihadistes maliens …  »  Norah

 

 

L’adoration des tombes, le recours à des prières en passant par des morts, des pseudos saints, des invocations par des intermédiaires … celà est bien contraire à l’Islam. L’héritage culturel d’un peuple est souvent antérieur à l’arrivée d’une religion.

 

  • Apostasie de l ’état marocain voulant défendre les tombeaux au Mali – Fatwa de Cheikh Rajihi

Questionneur : Il est connu chez nous qu’il n’est pas permis de se révolter contre le gouverneur injuste, tant qu’il est musulman. Et s’il apostasie, on ne sort pas contre lui si cela amène à une plus grande corruption.

Cela-dit cheykh, est-ce que cela insinue qu’il nous faut faire éloge des gouverneurs des musulmans du Maghreb et d’en parler en bien, alors qu’ils n’interdisent pas l’adoration des tombes et la construction de tombeaux, et la pratique de la sorcellerie, au contraire le sorcier est considéré travailleur au même titre que le fabriquant, l’agriculteur ou le commerçant, ou autres métiers habituels, et jugent par les lois humaines dans l’ensemble des affaires, et avec une pensée assez proche de la laïcité, est-ce que malgré cela, il faut que le musulman leur fasse éloge ?

Réponse du Cheikh:

S’ils acceptent l’adoration des tombes, ils sont polythéistes, et s’ils acceptent les sorciers et la sorcellerie, se sont des polythéistes ! Ils ne sont pas musulmans ! Quiconque accepte le polythéisme est un polythéiste. Celui qui accepte le polythéisme, l’adoration des tombes, les sorciers, ils ne sont pas des dirigeants musulmans, ceux-là sont des apostats, qu’Allah nous protège…

IRIB – Le Maroc a appelé à une intervention urgente des Etats islamiques et de la communauté internationale, pour protéger le riche patrimoine du Mali, après la destruction de plusieurs mausolées de saints musulmans, à Tombouctou, par des islamistes dans le nord malien.

Le Maroc appelle les Etats islamiques et la communauté internationale à une intervention urgente et conjointe, pour protéger le riche patrimoine malien qui constitue une composante du patrimoine islamique et humanitaire (…), indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Le royaume suit, avec une grande préoccupation, les développements dangereux qui se poursuivent au Mali frère et qui ont entraîné la destruction volontaire de sites historiques, culturels et religieux, dans l ’ancienne ville de Tombouctou, ajoute le communiqué.

Propos de la rédaction:

Qui osera encore remettre en question l ’avis du Cheikh après les faits d ’apostasie flagrant de l ’Etat marocain.

Voici quelques preuves évidentes de la promotion du chirk par le roi Mohamed 6.

Zakia Zouanat présentant S.M. Le Roi Mohamme VI  sa 6ème œuvre intitulée « Le Royaume des Saints ». L ’idée de cet ouvrage est la présentation du Soufisme marocain au public moderne, particulièrement à travers la redécouverte des valeurs éthiques, spirituelles et sociales (de solidarité) qui fondaient le respect et la sacralisation des saints par les marocains.

Message du Roi du Maroc aux souffis (cliquez ici).

 

Les pires Tariqa soufis venant adorer leurs « saints » :

Ici le site Tidjaniya visite les tombeaux de « Sidi Mohamed Kensoussi, Sidi Ahmed Skirejd, Sultan Suleiman » à Marrakech au Maroc.

Islam&Info

 

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion