Socialize

Agression d’un jeune juif dans un train Toulouse-Lyon : De l’antisémitisme débordant sur du racisme médiatique…


  • L’affaire en question 

Un adolescent de 17 ans, scolarisé à l’école Ozar Hatorah de Toulouse, a été victime d’une violente agression antisémite mercredi soir dans un train reliant Toulouse à Lyon, selon le ministère de l’Intérieur.

« Un adolescent de 17 ans portant un signe religieux distinctif et par ailleurs scolarisé à l’école Ozar Hatorah de Toulouse, a été pris à partie et insulté par deux individus. L’adolescent a ensuite été agressé au niveau de la plate-forme des toilettes par ces deux mêmes individus qui l’ont roué de coups », indique le ministère l’Intérieur.

Selon une source proche de l’enquête, la victime rejoignait sa famille à Lyon. Il aurait été pris à partie dans un compartiment après que les deux suspects ont remarqué une chaîne à son cou, a-t-on précisé.

« Seule l’intervention d’un passager et des contrôleurs de la SNCF a pu mettre un terme aux violences », poursuit le ministère de l’Intérieur qui juge que « ces actes d’une extrême violence sont inadmissibles ».

Souffrant d’une interruption temporaire de travail de huit jours, le jeune homme a déposé plainte dans la nuit au commissariat de Lyon et

« les identités des deux agresseurs sont connues grâce à l’action en gare de la police ferroviaire », a précisé l’Intérieur

qui dit sa volonté de « combattre toutes les résurgences de ce mal profond qu’est l’antisémitisme ».

Ozar Hatorah est l’école où étaient scolarisés les trois enfants tués par Mohamed Merah qui avait aussi assassiné là un père de famille.

Sud Ouest

 

Selon une source policière, les deux agresseurs présumés d’un jeune homme dans le train Paris-Toulouse, sont deux jeunes de 18 ans d’origine maghrébine qui allaient passer des tests à Lyon pour intégrer l’armée. (…)

Le Point

____________________________

 

 » Les lâches du CFCM se précipitent plus pour faire des courbettes de solidarité aux “cousins” agressés que pour défendre leurs “sœurs” violentées et persécutées à cause du niqab ou du hijab.  »    Mr vazquez

 

 

Le communiqué du CFCM suite à l’agression antisémite dont a été victime un jeune juif dans un train Toulouse-Lyon.

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) condamne avec la plus grande vigueur l’agression antisémite dont a été victime un jeune juif scolarisé dans l’école Ozar Hatorah de Toulouse où trois enfants et un enseignant ont été sauvagement assassinés en mars dernier.

Le CFCM exprime sa profonde inquiétude face à la multiplication de ces agressions lâches qui portent atteinte non seulement à la sécurité des juifs qui en sont victimes mais aussi aux principes et aux valeurs de respect qui fondent toute vie collective.

Le CFCM assure la victime, leurs familles et  la communauté juive de France de son soutien et de sa solidarité fraternels face à ces actes odieux et insupportables.

Fait à Paris le 5 juillet 2012

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

 

 

  • Le véritable racisme nous vient de la presse
La récupération médiatique par le journal LenouvelObs, qui bizarrement, à la suite de ce fait divers, trouve des témoignages concernant des antisémites maghrébins.Le comble du racisme en dénonçant un autre racisme; voici deux articles publiés par LeNouvelObs :
  1. Le jour où une élève m’a dit : « Moi, j’aime pas les juifs »

Iannis Roder est professeur d’histoire-géographie à Saint-Denis. Les réflexions antisémites, il en entend régulièrement dans les salles de classe et s’interroge : comment expliquer un tel phénomène ?

[…] La première fois, c’était en 1998 dans une classe de 5e. Lorsqu’on a abordé le chapitre sur l’islam, une gamine a râlé : « On ne fait que quatre heures sur l’Islam, alors que l’année dernière, on a fait les Hébreux pendant au moins dix heures ! De toute façon, moi j’aime pas les juifs. » Je suis tombé des nues. Ce n’était que le début. […]

Presque toujours, ces propos viennent d’enfants issus de l’immigration et se réclamant de l’Islam.

En 2002, un garçon m’a expliqué que « Hitler aurait fait un bon musulman ». Cela fait dix ans que je sais que c’est là, latent chez certains. Dès qu’on évoque la Shoah ou qu’ils comprennent qu’un des personnages est juif, ça sort. […]

Le Nouvel Observateur

 

 

  1. « Les juifs », selon Karim, Djamal et Ali…

A écouter parler Karim, Djamal et Ali, l’hégémonie de la communauté juive sur le monde serait incontestable…

Devant le centre Petit Bois de Borny, un quartier à trois kilomètres de Metz, il y a Karim, 23 ans, Ali, 29 ans, et Djamal, 21 ans. Ils sont une dizaine à s’activer autour de leurs voitures  pour installer un drapeau espagnol sur un capot : ce sont des supporters de la Roja, l’équipe de foot espagnole. Interrogés sur la communauté juive, ils n’éludent aucune question. Au contraire. Le flot de préjugés est incessant, le débit rapide, le ton emporté, parfois railleur. Des juifs, ils n’en côtoient pourtant pas, mais les certitudes sont enracinées, à chaque fois appuyées par des exemples aussi imaginaires que précis.

Lobby juif, théories du complot, conflit israélo-palestinien… Tout se mêle, en boucle, maladroitement, confusément, sans qu’ils ne mesurent la portée de leurs propos. Pour eux l’hégémonie de la communauté juive sur le monde est incontestable. Un cliché résistant à toute tentative de déconstruction. Parfois un peu de lucidité et d’interrogation ponctuent la litanie, très souvent agressive. Le dialogue n’est pas loin, mais jamais atteint.

– Karim : Ils ont tout, c’est connu. Vous êtes passé par le centre-ville de Metz ? Toutes les bijouteries appartiennent aux juifs. On le sait, c’est tout. Vous n’avez qu’à lire les noms israéliens sur les enseignes. Vous avez regardé une ancienne carte de la Palestine et une d’aujourd’hui ? Ils ont tout colonisé. Maintenant c’est les bijouteries. Ils sont partout, sauf en Chine parce que c’est communiste. Tous les gouvernements sont juifs, même François Hollande. Le monde est dirigé par les francs-maçons et les francs-maçons sont tous juifs. Ce qui est certain c’est que l’argent injecté par les francs-maçons est donné à Israël. Sur le site des Illuminatis, le plus surveillé du monde, tout est écrit.

– Ali : Oui, c’est vrai. Ce sont les cerveaux du monde. Tous les tableaux qui sont exposés au centre Pompidou appartiennent à des juifs. A Metz, tous les avocats et les procureurs sont juifs. Ils sont tous hauts placés et ils ne nous laisseront jamais monter dans la société. « Ils ont aussi Coca-Cola. Regardez une bouteille de Coca-Cola, quand on met le logo à l’envers on peut lire : « Non à Allah, non au prophète ». C’est pour cela que les arabes ont inventé le « Mecca-cola ». Au McDo c’est pareil. Pour chaque menu acheté, un euro est reversé à l’armée israélienne. Les juifs, ils ont même coincé les Saoudiens. Ils ont inventé les voitures électriques pour éviter d’acheter leur pétrole. C’est connu. On se renseigne.

– Karim : On se renseigne mais on ne trouve pas ces infos à la télévision parce qu’elle appartient aux juifs aussi. Si Patrick Poivre d’Arvor a été jeté de TF1 alors que tout le monde l’aimait bien, c’est parce qu’il a été critique envers Nicolas Sarkozy, qui est juif…

– Ali : Si Mohamed Merah n’avait pas été tué par le Raid, le Mossad s’en serait chargé. Il serait venu avec des avions privés.

– Djamal : En fait, tout est écrit dans le Coran. Le châtiment des juifs, c’est l’enfer. (…)

– Karim : A Borny, il n’y a pas de juifs. C’est très bien comme ça, il n’y a pas de problème.

Le nouvel Observateur

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion