Socialize

Et si le dialogue que certains maires ont su instaurer avec les représentants de la communauté musulmane par exemple, devenait un modèle pour l’Etat ?

Pour Sarah Zouheir qui a enquêté durant un an à Clichy-sous-Bois et Montfermeil aux côtés de Gilles Kepel, pour la publication de l’ouvrage Banlieue de la République (Gallimard, 2012) et Jérôme Perronnet, directeur général des services de Chanteloup-les-Vignes, qui a notamment géré l’affaire Baby Loup, en 2010, autour de la question du voile islamique, «la banlieue n’est pas un problème mais la solution».

Et si le dialogue que certains maires ont su instaurer avec les représentants de la communauté musulmane par exemple, devenait un modèle pour l’Etat, lui qui peine à organiser les conditions de cette nécessaire concertation ?

[…] Et si en changeant de prisme, de lunettes, de regard, on considérait enfin la question autrement ? Miracle de la sémantique, un glissement semble s’être opéré depuis quelques années : le constat selon lequel les banlieues ont des problèmes est devenu une accusation : les banlieues sont un problème. Et si on les voyait comme une solution ? Certes, avec des si, on mangerait du caviar à Clichy. Et pourtant…Dans un pays où la population active vieillit inexorablement, où de nombreux secteurs économiques peinent à recruter et donc à assurer leur nécessaire compétitivité, la jeunesse est une chance pour un tissu économique qui en a tant besoin.Cette jeunesse qui fait peur parce que mal connue, mal considérée, seulement constatée lorsqu’elle se révolte, peut devenir un formidable atout pour qui saura la voir et lui faire confiance.

Le pragmatisme des maires, de leurs équipes et la connaissance fine de leur ville devraient aussi être un socle que l’Etat devrait mobiliser à son profit. […]

Le Monde

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion