Socialize

Seize matchs de L1 et deux de Coupe de France sont pointés pour leurs débordements racistes

Le Parisien/Aujourd’hui en France publie ce vendredi 24 août les conclusions d’un rapport de l’Observatoire des comportements dans les stades, réalisé en partenariat avec SOS Racisme, la Ligue de football professionnel (LFP) et Sportitude. Seize matchs de L1 et deux de Coupe de France sont pointés pour leurs débordements racistes. Et trois clubs font plus particulièrement l’objet de critiques : Nice, Ajaccio et… l’OL.

Ils sont ciblés pour « un nombre d’insultes, de gestes caractérisés incitant à la haine raciale d’actes de violence physique et d’utilisation d’engins pyrotechniques », commente Hermann Ebongue, vice-président de SOS Racisme et rédacteur du rapport.

Concernant le club lyonnais, le quotidien prend pour exemple deux matchs :

« Lors du Lyon – Marseille du 18 septembre 2011, les équipes de Sportitude notent ainsi que certains supporteurs membres du virage nord du stade de Gerland, issus des Bad Gones, possèdent un code vestimentaire – « des lacets bleu, blanc, rouge ainsi que des drapeaux français flottants sur les doudounes » et que des chants nationalistes sont repris. »

Le Parisien relate aussi des propos entendus lors d’OL – PSG, le 26 février :

« Qataris hallal, on vous servira du bon cochon français. »

Pourtant, si ces faits sont flagrants, les dépôts de plaintes aboutissent rarement à des sanctions judiciaires :

« Les sanctions ne sont pas assez dissuasives et trop peu nombreuses, regrette Hermann Ebongue. (…)

Rue 89

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion