Socialize

Lancement de la campagne en faveur d’un embargo militaire contre Israël

Comment un pays occupant illégalement un territoire depuis plus de quarante ans, ne respectant pas les décisions des Nations Unies, accusé de crimes de guerre par l’ONU en 2009, comment un tel état peut-il aujourd’hui être l’un des principaux acteurs sur le marché mondial des armes?

Israël est un des principaux producteurs, exportateurs et importateurs d’armes de la planète. Entretenant des relations privilégiées avec l’Union Européenne et l’OTAN, son accès à des armes de destruction massive, parfois illégales, et à l’arme atomique, ne suscite aucune inquiétude de la part de ses alliés américains, européens et belges.

 » A l’occasion du 8ème anniversaire de l’avis rendu par la cours de Justice Internationale de la Haye contre la construction par Israël, du mur érigé dans les territoires palestiniens, quatre mouvements belges publient un dossier étudiant les relations belgo-israéliennes en matière d’armement: Importations, exportations, investissements financiers, recherches scientifiques.

Ce dossier constitue une base de renseignements qui servira, dès cet été, au lancement d’une campagne en faveur d’un embargo militaire contre Israël. Alors qu’à New-York , l’ONU discute d’un traité sur le commerce des armes, alors qu’un tel embargo est décrété par l’Union Européenne contre plus de 20 pays, nous proposons de mettre un terme à l’impunité dont jouit Israël en matière d’armement.

 

Fichier attaché
20120709_dossier_embargo_militaire.pdf
Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion