Socialize

Rachid Nekkaz annonce avoir régler aujourd’hui sa 600ème amende pour port du niqab (France et Belgique confondues).

Rachid Nekkaz est fondateur et porte-parole de « Touche pas à ma constitution », une association qui milite pour « défendre la liberté des femmes qui veulent porter le niqab« , fondée en juillet 2010 quand la loi interdisant de sortir le visage masqué dans les rues françaises a été voté au Sénat. L’homme, qui indique avoir fait fortune sur Internet et dans l’immobilier, s’engage à régler l’amende à la place de toutes les femmes verbalisées pour cette cause. « J’incite ces femmes qui veulent porter le niqab à la désobéissance civile mais dans le respect républicain » précise t-il, devant le guichet du Trésor Public, accompagnée de la contrevenante entièrement voilée, verbalisée à Villiers-sur-Marne, en montrant les deux billets de 100 euros sortis de son portefeuille. « Si ces femmes sont verbalisées, elles doivent payer une amende, mais la République m’autorise aussi à la payer pour elles » explique le natif de Villeneuve-Saint-Georges, qui annonce régler aujourd’hui sa 600ème amende pour port du niqab (France et Belgique confondues).


S’il se dit personnellement contre le port du niqab, Rachid Nekkaz entend « défendre la laïcité. Il s’agit de permettre aux gens de s’habiller comme ils le veulent dans la rue, patrimoine universel de la liberté dans les états de droit » , insiste-t-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hot grill campanille halal avs

 

 

 

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion