Socialize

Gilles le Guen se présentait comme un ancien officier de la marine marchande, avant de rejoindre les rangs d’Al Qaïda ?

Gilles le Guen se présentait comme un ancien officier de la marine marchande, originaire de Loire-Atlantique. Avant de rejoindre les rangs d’Al Qaïda, il a travaillé pour Médecins sans frontières en Ethiopie.


Le Drian : « Je l’appelle François Courage » par Europe1fr

(…) France 3 Pays de Loire

——————-

Mais l’histoire n’est peut-être pas aussi simple: al-Qaida s’est mis à avoir des doutes sur la véritable identité du personnage. Pouvait-il s’agir d’un espion envoyé par la France pour infiltrer ses rangs? Une vaste enquête a donc été diligentée pour clarifier ses allégeances. Si nous le savons, c’est grâce à dix pages manuscrites rédigées en arabe et découvertes dans la mythique cité malienne de Tombouctou. Un document laissé sur place par des extrémistes en fuite, peu avant l’assaut des forces françaises en janvier.
(…) Slate.Fr


Le « Breton djihadiste » se faisait appeler Abdel Jelil. Arrêté au Mali (vraisemblablement lundi), Gilles Le Guen (son vrai nom) était le djihadiste français le plus recherché. Les circonstances de son arrestation sont encore floues.

Gilles Le Guen ne faisant pas l’objet d’une enquête judiciaire française, il devrait être expulsé vers Paris dans les prochains jours ou les prochaines semaines, mais ne sera donc pas extradé. C’est Bamako qui doit désormais prendre la décision. La DCRI (les services du contre-espionnage français), pourra alors l’interpeller et l’interroger.

RTL

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion