Socialize

Doubs : Profitant des jours fériés, les bénévoles ont mis la main à la pâte pour avancer dans la construction de la mosquée

Hier, les bénévoles sont venus mettre la main à la pâte pour que le chantier de la mosquée de la Petite-Hollande, avance. Ils effectuent les travaux préparatoires pour la construction d’un auvent. « Je profite du temps libre pour venir donner un coup de main », confie Djamel qui travaille dans le BTP. « Je fais profiter l’association de mon expérience professionnelle. Il reste encore beaucoup à faire ».

Plus loin, d’autres bénévoles creusent une tranchée où prendra place une passerelle menant à l’étage du futur édifice. Ils sont d’origine algérienne, turque ou kosovare. À la ville, ils sont techniciens, usiniers ou agents de fabrication. Depuis le matin, ils creusent à l’aide de pioches. « Cela irait plus vite avec une pelleteuse mais bon mais en creusant avec des pioches, cela fait faire des économies de location de machines », note Mohamed. Oualid vient régulièrement prêter main-forte. « C’est important. Il faut mériter la suite ». Kamel regrette que les bénévoles ne soient pas plus nombreux. « Tout le monde veut qu’il y ait une mosquée à Montbéliard mais nous ne sommes pas nombreux à venir aider ».

L’ouverture de la mosquée de la Petite-Hollande est très attendue. Elle se fera dans deux mois ou dans deux ans, inch’allah ! Parole d’un fidèle. Oahi Gherabi, président de l’Association de la mosquée de Montbéliard, est plus optimiste.

 

Doubs 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
hot grill campanille halal avs
Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion