Socialize

Hondelatte vire un ex-ministre pour antiracisme militant, par Sihem Souid

Sihem Souid s’indigne du traitement réservé sur la chaîne de la TNT Numéro 23 à Azouz Begag qui a osé contredire Sa Majesté Robert Ménard.

Un ancien présentateur du service public reconverti dans la chanson sans lendemain fait un retour sur une chaîne confidentielle du câble, qui, paraît-il, fait la promotion de la diversité. Christophe Hondelatte et Robert Ménard, un de ses amis, probable candidat soutenu par le FN aux municipales de Béziers, frisent souvent l’obsession du musulman au même titre que les « sodomites », tous déviants de sa France rêvée, celle de la IIIe République où les femmes n’avaient pourtant ni droit de vote ni droit à la parole publique. Ce duo faisait face jusqu’à présent à Calixthe Beyala, romancière noire, et à Azouz Begag, souvent béat, ancien du CNRS et ex-ministre du gouvernement Villepin.

Un jour, Ménard dit tout haut ce que la France moisie pense : « Savez-vous, lâche-t-il à une heure de grande écoute de ce canal confidentiel, qu’en Seine-Saint-Denis, il naît plus de musulmans que de Français ! » Aussitôt, Begag s’indigne. Hondelatte prend fait et cause pour les partisans de la France blanche éternelle préservée des musulmans. […]

Lire la suite du billet de Sihem Souid dans Le Point

 

 

 

 

 

 
 

 

 
hot grill campanille halal avs
Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion