Socialize

L’Iran a démantelé un « réseau terroriste » lié au service des renseignements israélien Mossad

L’Iran a démantelé un « réseau terroriste » lié au service des renseignements israélien Mossad ayant pour objectif de perturber la prochaine élection présidentielle, c’est ce qu’a affirmé dimanche la radio-télévision Irib sur son site internet, citant un rapport des services secrets.

« Le ministère des Renseignements a identifié et arrêté les membres de ce réseau terroriste et confisqué leur dépôt d’armement », a indiqué Irib, en se basant sur des déclarations du ministère des Renseignements iranien.

Le site de la chaîne a indiqué que la cellule est composée de 12 personnes dont le dirigeant de cette cellule est originaire « d’un pays arabe régional » (Golfe).

« Ce dernier a été recruté par les services de renseignements d’un des pays arabes les plus arriérés et collaborateurs avec les Israéliens ». « Les services de renseignements de ce pays arabe », dont le nom n’a pas été dévoilé, « lui a défini les missions à exécuter et lui a facilité l’établissement des liens avec un officier du Mossad ». (…) « Cet agent s’est entrainé en Palestine occupée » (entité sioniste), a précisé le ministère des Renseignements iranien.

L’agent le plus dangereux est un homme d’affaire qui se rendait fréquemment à un des pays arabes impliqués. Deux pays arabes sont impliqués dans cette affaire, dont notamment le Qatar, a affirmé un expert iranien cité par la chaine AlMayadeen.

Le ministère iranien des Renseignements iranien a en outre affirmé que le réseau arrêté prévoyait de « mener des attaques terroristes avant et surtout le jour du scrutin (le 14 Juin 2013) », ainsi que de « créer des divisions ethniques et confessionnelles » dans certaines régions multi-ethniques du pays. Les agents visaient à assassiner des personnalités religieuses  en vue de semer la zizanie.

Selon la même source, le réseau a déjà « touché plusieurs cibles dans une ville » et « son responsable principal était en contact avec un quartier général basé en Grande-Bretagne ».

Le mois dernier, la République islamique a affirmé avoir condamné à mort deux Iraniens pour espionnage au profit d’ « Israël » et des Etats-Unis.

Téhéran a notamment accusé les services de renseignement israéliens et américain d’être derrière les attentats qui ont coûté la vie à plusieurs scientifiques nucléaires iraniens ces dernières années.

 

 

 

 

 

 

 
hot grill campanille halal avs
Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion