Socialize

Nabil Ennasri :  » En l’espace de 24h, j’ai reçu 3 témoignages « 

En l’espace de 24h, j’ai reçu 3 témoignages. Je vous les livres à l’état « brut ». Ca nous donne une idée de la violence dont sont victimes les femmes musulmanes. Ca nous donne aussi la mesure du travail que l’on droit encore mener afin d’éradiquer ce racisme violent qui mine notre société.
Le premier témoignage concerne une nouvelle agression d’une femme à la gare de Melun survenue hier. Un homme l’a agressé en tentant de la pousser dans la voie. J’ai reçu ce message privé cet après-midi : « salam alaikom wa rahmatulahi, Je vous écris aujourd’hui avec un cri de détresse, de désespoir envers les autorités française et une peur que cela se reproduise à nouveau pour moi, ma famille ou une autre personne. Beaucoup de filles/femmes musulmanes se font agressés ces derniers jours. Aujourd’hui, Samedi 22 juin 2013, j’ai également été victime de ces actes islamophobe, à la gare de Melun, vers 14h. Un homme ma bousculé sur les railles en m’insultant de terroriste, de batman et de femme de ben laden, je porte le nikab. Louange a Dieu j’ai eu assez de force pour me retenir de tomber dans les railles mais ca aurai pu couter ma vie. Il était habillé de noir et avait des gant bleu, cheveux châtain ca ne ressemblai pas a un skined. Autour de moi, il y avait 3 témoins mais aucun n’a réagi. Mon frère est partie déposer plainte contre x au commissariat de Melun à ma place car je ne pouvais m’y rendre avec le nikab. Ils lui ont dit qu’il ne pourront le retrouver car il n’y a pas de caméra à cette endroit la, donc la plainte n’est pas passé ! Ils ont dissuadé mon frère de laisser tomber.. Je me tourne donc vers pour m’aider à faire le nécessaire que cela ne se reproduit plus jamais et qu’il soit dénoncé. Si vous pouvez m’aider, .Merci pour l’attention que vous prendrez pour moi. salam alaikom wa rahmatuLahi »
Pour ce qui est du 2e témoignage, il s’agit de cette sœur qui nous a contacté hier. Dans la région d’Orléans, elle a été agressée elle, sa mère et sa sœur. J’ai pu l’avoir au téléphone : « Le forcené s’est mis à m’insulter en sortant de sa voiture. Il a commencé à m’agresser puis quand ma mère s’est interposée, il a aussi commencé à porter des coups sur elle puis sur ma petite sœur ». Sur cette affaire, les trois victimes, traumatisées, ont porté plainte pour « violences volontaires et injures à caractère raciale ». Elles ont pris contact avec le CCIF.
Le 3e témoignage n’est pas celui d’une victime de l’islamophobie mais le témoignage de Kamilia Slimane qui est intervenue dans mon post de ce matin. Merci à elle pour ce témoignage exceptionnel qui nous montre combien une certaine presse est prête à surfer sur la haine pour se faire du pognon. C’est édifiant : « J’ai récemment travaillé en tant que contrôleur de gestion pour une durée de 6 mois au sein du journal Le Point. De l’intérieur je peux vous certifier que ce journal connait une véritable chute de son chiffre d’affaire depuis plusieurs mois. Et durant mes 6 mois passé au sein de leur service financier, à hauteur de 4 parutions par mois, j’ai pu constater que les meilleures ventes du journal corresponde au numéro « Cet islam sans gêne », ce numéro a fait rentrer un chiffre d’affaire impressionnant, quand les autres numéros font des résultats médiocre. Ainsi ils attisent la peur et la haine dans un seul but financier. Et les gens sont trop idiot pour aller chercher plus loin que dans ce torchon. »
Vous l’aurez compris : ces 3 témoignages reçus en 24h nous imposent de poursuivre la mobilisation. J’ai aussi envie de rappeler à toutes ces citoyennes musulmanes victimes de la lâcheté d’énergumènes qu’elles ne sont pas seules. Vous avez (et vous aurez toujours) toute une communauté derrière vous. On ne lâchera pas l’affaire. Jamais.

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion