Socialize

Ramadan 2013 : Le coup d’état à la française sur l’islam EN France a avorté !

Ce changement de date à la dernière minute –au-delà d’avoir provoqué le désarroi des fidèles qui pour certains ont commencé à jeûner dès mardi- pose aussi la question de la légitimité du CFCM, instance pour le moins contestée.

 

 Dalil Boubakeur, l’UOIF et  le CFCM voulaient un  » ramadan  » franco-français, loin des influences étrangères

Nous venons d’apprendre que la Mosquée de Paris venait de faire une sacrée marche arrière en annonçant que le début de Ramadan était désormais fixé au mercredi 10 juillet et non plus au mardi 9 juillet, désavouant ainsi de façon magistrale le Conseil français du culte musulman  (CFCM) qui, lundi soir, avait réaffirmé que le jeûne commencerait bien mardi 9 juillet en France ! Conseil français du culte musulman dont le président nouvellement élu n’est autre que le très controversé Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris de son état !
Bienvenue donc dans le monde kafkaïen de l’islam de France !

Notre commentaire sur cette situation pour le moins déplorable et pour les musulmans eux-mêmes mais aussi pour l’image de l’islam en France !

La Mosquée de Paris s’est-elle rendue compte que la majorité des musulmans en France allaient suivre quasiment à l’unanimité l’ensemble des pays musulmans pour qui le Ramadan commencera demain mercredi 10 juillet et que cette affaire de début de Ramadan, risquait bien aussi de remettre en cause les sommes colossales que cette dernière récolte chaque année au moment de l’Aïd al-Fitr ; sommes qui n’obéissent, il faut le dire haut et fort, à aucun contrôle, ni de la part des fidèles, ni de la part de l’Etat français ?!
En effet, sachant que s’il y avait eu un décalage pour le 1er jour de Ramadan, il y en aurait probablement eu un aussi pour la célébration du jour de l’Aïd al-Fitr ; jour où les fidèles musulmans doivent s’être obligatoirement acquittés de zakat al-Fitr* et ce, au plus tard avant la prière de l’Aïd… et nul doute que cela risquait bien d’amoindrir de façon significative les sommes collectées par la Mosquée de Paris !… Fâcheux n’est-il pas ?!…

Une chose est sûre, c’est qu’en essayant de fourvoyer de nouveau la communauté musulmane de France, sur un des piliers fondamental de son adoration qu’est le saint Ramadan, Dalil Boubakeur et le CFCM n’ont fait que se dévoiler davantage pour nous prouver (si tant est que cela puisse encore être nécessaire) que lui et tous ceux qui accourent au galop pour occuper servilement la représentation de l’islam de France, ne sont en réalité animé d’aucune intention noble vis-à-vis des intérêts et des besoins de la communauté  musulmane de France (à défaut de posséder un minimum de savoir religieux vertueux et indispensable) mais qu’une part non négligeable des vils intérêts qui animent tout ce beau monde qui se presse au portillon pour fouler les épaisses moquettes du ministère de l’Intérieur (là, où depuis 30 ans se fabrique l’inacceptable islam de France), sont des bénéfices sonnants et trébuchants ! L’autre part touchant tout aussi prosaïquement à l’ego des Hommes….

Et s’il y a bien un homme qui s’est trouvé aujourd’hui totalement désavoué par ce changement spectaculaire de cap de la Mosquée de Paris, c’est bien le dernier grand mufti de France en date, le ministre de l’Intérieur, Mr Manuel Valls !
Ce nouveau couac magistral de l’islam de France nous enseigne de nouveau une leçon remarquable : il y a toujours une légitimité morale extraordinaire à dénoncer sans compromission tous les despotes, petits et grands et ce, que l’on se trouve en France, en Egypte ou n’importe où ailleurs dans le monde !

Ce qui est vraiment regrettable et d’autant plus grave aussi, c’est que des personnes à la connaissance supposée de l’Histoire, comme ne devrait pas manquer de l’être les cadres de l’UOIF, se trouvent du côté de ce despotisme à la française!

*Zakat al-Fitr est une aumône obligatoire pour tout jeûneur afin de purifier et valider son jeûne. Chaque responsable de famille doit la verser obligatoirement avant la prière de l’Aïd al-Fitr pour toutes les personnes dont il a la charge, y compris celles qui ne jeûnent pas et les bébés. En 2012, son montant était estimé à 5 euros par personne.
  • Le Collectif Cheikh Yassine
Selon la Mosquée de Paris, le Ramadan commencera finalement mercredi 10 juillet
URL des billets:

Publié par

 

WFP_ramadan_bannerbank250x2
Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion