Socialize

Le « Message de Vœux » du pape FRANÇOIS : Commentaires et Proposition…

C’est en tant que musulmane, francophone de formation et de profession universitaire, ayant subi tout ce que les sœurs s’ingénient à ingurgiter aux élèves sur Jésus et le christianisme tout en estompant la présence de l’Islam, dans un pays à l’immense majorité musulmane, et faisant partie de ce plus d’un milliard et demi de musulmans traqués de par la terre, par l’évangélisation du monde, que je réponds à votre Message de Vœux, adressé aux musulmans du monde entiers…

Voyant que vous êtes volontiers rétif au protocole, j’estompe donc les formes protocolaires et tous vos titres, pour vous appeler tout simplement comme vous le faites :

Cher Ami,

Le vendredi 2 aout 2013, vous avez adressé un Message de vœux « aux musulmans partout dans le monde », que vous appelez  justement  « Chers amis ». Et entre amis, on se doit un espace de probité, de franchise. Vous avez commencé par expliquer votre choix pour le nom de « François » ; vous les invitez  à « réfléchir » à « la promotion du respect mutuel  à travers l’éducation » et exhortez les deux religions à « éviter la critique injustifiée ou diffamatoire » de l’autre ; à « penser et à parler de manière respectueuse des autres religions et de ceux qui les pratiquent, en évitant de ridiculiser ou de dénigrer leurs convictions et  leurs rites ».

À quoi tous les média ayant reçu le LA, de la part du Vatican pour médiatiser ce Message, ajoutèrent le paragraphe suivant : « Ce message 2013 est publié dans un contexte très tendu, où de nombreux chrétiens, notamment dans le berceau du christianisme, le Moyen-Orient, sont traités en citoyens de seconde zone,  n’ont pas le droit d’exercer leur religion et sont parfois tués ou contraints à l’exil par des groupes islamistes…  La conversion au christianisme est sévèrement punie. Dans des pays comme l’Arabie Saoudite, où vivent plusieurs millions d’immigrés chrétiens, il n’est pas possible de construire une seule église ».

Vu le nombre de thèmes que vous mentionnez, ou qu’ajoutent vos média, il semble plus logique de les développer un à un, par plus de clarté, afin de mener à bien la coopération à laquelle vous conviez les musulmans :

* Le choix du nom de « François » : Il est vrai que François d’Assise est connu pour son amour à l’égard des pauvres, mais c’est surtout en tant que missionnaire qu’il est le plus connu. En 1219, il avait franchi les lignes de front pendant la cinquième croisade pour aller voir le Sultan al-Malik al-Kamil qu’il tente vainement de convertir au christianisme ! (cf. John Tolan : Le Saint chez le Sultan : la rencontre de François d’Assise et de l’Islam).  Et c’est le même rôle que vous jouez par l’intermédiaire du poste que vous tenez, d’autant  plus que la Confrérie de laquelle vous dépendez, la Compagnie de Jésus, approuvée par le pape Paul III en 1540, est vouée dès sa formation, à « l’évangélisation du monde entier » !

* « La promotion du respect mutuel  à travers l’éducation » : Veuillez jeter un coup d’œil sur les livres scolaires français pour voir l’agressivité, la malveillance et la fausseté avec lesquelles les musulmans sont traités, pour ne rien dire sur les livres ou les articles qui se comptent par milliers et s’accumulent ad nauseam ;

* « Eviter la critique injustifiée ou diffamatoire » : Lisez, s’il vous plait, tous les écrits édités en France ou ailleurs, dans les pays francophones, qui finirent par inventer le fameux terme d’islamophobie, tellement ils sont injustifiés et diffamatoires, surtout depuis 1965, lorsque Vatican II décréta l’évangélisation du monde et qu’il fut nécessaire de diaboliser l’ISLAM pour faciliter son extirpation ;

* « Penser et parler de manière respectueuse des autres religions et de ceux qui les pratiquent, en évitant de ridiculiser ou de dénigrer leurs convictions et leurs rites » : Est-il besoin de porter à votre connaissance que la Foi de chaque musulman ou musulmane n’est accomplie s’il ou elle ne croit fermement en tous les prophètes et en les Révélations qui précédèrent l’Islam ? Respecter Jésus, le grand prophète, est une obligation pour tous les musulmans. Le Qur’?n accorde à Marie une place d’honneur qu’elle ne connait point dans les Evangiles, où il ne lui est consacré qu’une apostrophe disqualifiante…

Ridiculiser, dénigrer, accuser ou même diffamer n’est employé qu’à sens unique, de la part de tous ceux qui prennent les directives de l’Eglise ou de la politique attenante ! Les attaques contre l’Islam commencèrent dès son expansion jusqu’à nos jours, en passant par les écrits de Damascène, les Inquisitions, les Croisades, la Colonisation et l’évangélisation du monde !! Autrement dit,  c’est depuis la déification de Jésus, au premier Concile de Nicée en 325 que commencèrent de part et d’autre les drames et les malheurs  de la Terre… L’Islam n’a été Révélé, comme troisième et dernière Révélation du monothéisme, que parce que les deux premières, le Judaïsme et le Christianisme, ont été manipulées. C’est la découverte de ces manipulations dans les Temps Modernes qui poussèrent les adeptes loin de l’Eglise.

*  « La grande importance du dialogue et de la coopération entre croyants, en particulier entre chrétiens et musulmans » : Apparemment, rien de plus logique, mais malheureusement, dans tous les documents de Vatican II le dialogue veut dire : gagner du temps jusqu’à la réalisation de l’évangélisation du monde !! D’ailleurs c’est pour cela que deux Comités ont été formés, avant la clôture de ce Concile, sous l’égide du pape : un pour « l’évangélisation des peuples »,  l’autre pour « le dialogue interreligieux ». Donc, c’est une « décision », pour ne pas dire un complot qui fut décidé à Vatican II (1962-1965) et qui se mène coûte que coûte !

*  En terminant, vous réitérez « l’Espoir que tous les chrétiens et les musulmans soient de véritables promoteurs du respect mutuel et de l’amitié, en particulier à travers l’éducation » : Malgré l’aspect anodin de cette phrase, elle sous-entend pour les pays musulmans d’éliminer tous le Versets du Qur’?n des livres scolaires de la langue arabe. C’est une bataille qui a déjà commencé, il y a quelques années, par l’intermédiaire des séances du dialogue interreligieux que mène le Vatican en Egypte. Non seulement les éliminer, mais les faire remplacer, sans vergogne, par des phrases du Nouveau Testament, en un pays à l’immense majorité musulmane ! C’est déjà arrivé l’année dernière, et c’est une des raisons qui provoquèrent les tensions actuelles. Je passe en silence les erreurs, les contradictions, les plagiats et les fausses prédictions de la Bible.

*  « Ne pas traiter les chrétiens en citoyens de seconde zone et  ne pas les expulser de leurs terres d’origine, notamment au Moyen-Orient » : Si jamais il y a des chrétiens qui ont fui les guerres que l’Occident chrétien a imposé aux pays de grande majorité musulmane, à ne citer que les guerres déclarées à la suite de Vatican II, en Afghanistan, en Iraq, en Asie ou même en Palestine, et qui fauchèrent quelques millions de musulmans, ce n’est point la faute aux musulmans : ce sont les chrétiens qui fuient la mort et le désastre. Et si nous remontons un peu plus loin dans l’histoire, que ce soit aux temps des Croisades ou des colonisations, les minorités chrétiennes ont toujours et sans exception joué le rôle de « traîtres », contre leur pays,  pour le compte des envahisseurs chrétiens. Et pourtant, les musulmans ne les ont jamais expulsés, ce sont les chrétiens qui fuient…

Quant à la prétendue citoyenneté de seconde zone, il suffit de dire en ce qui concerne l’Egypte, bien que les chrétiens, toutes confessions confondues, ne représentent que  4 % des habitants musulmans, les milliardaires coptes/chrétiens (cf. le magazine Forbes ou autre)  sont de loin plus nombreux que leurs semblables musulmans : ils possèdent presque le tiers de l’économie égyptienne et les postes les mieux payés, surtout dans les firmes ou filiales occidentales qui favorisent les chrétiens comme fonctionnaires ;

* « les lieux où de nombreux chrétiens, notamment dans le berceau du christianisme, au Proche-Orient, n’ont pas le droit d’exercer leur religion et sont parfois tués ou contraints à l’exil par des groupes islamistes » : Exiler ou expulser n’est point de mise, ce n’est qu’une banderole que l’Eglise brandit pour faire intervenir les Occidentaux racistes et belligérants. Benoît XVI avait déjà invité les N.U. et ses casques bleus d’intervenir pour la défense des minorités chrétiennes au Moyen-Orient. Ce n’est qu’un prétexte pour faciliter et camoufler l’ingérence occidentale et pour mener à terme l’évangélisation du monde. Quant au bluffe « de ne pas avoir le droit d’exercer leur religion » : inutile de dire que le nombre d’églises et de Monastères en Egypte dépasse de loin, en nombres et en étendues, le besoin de prier de ces coptes que le Vatican ne cesse de brandir pour des raisons politiques qui ne sont plus tenus secrets. Et soit dit en passant, la plupart de ces églises et monastères sont élevés sur des terres usurpées à l’Etat, à ne citer en exemple que l’usurpation, il y a quelques mois, d’une Réserve Naturel : Wadi el-Rayyan, au Fayoum, qui fut entouré d’une clôture en béton, que personne ne peut franchir, pas même l’armée !

« La conversion au christianisme est sévèrement punie » : Le ridicule d’une phrase pareille dépasse toute logique et ne mérite même pas de commentaire ! Comment voulez-vous donc que les musulmans réagissent à l’évangélisation, à l’extirpation de leur Religion, de la seule religion Révélée qui demeure intacte depuis sa Révélation jusqu’à nos jours ?! En vous serrant la main ou en vous félicitant ?? Acheter les consciences sous quelque prétexte n’est jamais signe de vérité.

*  «  Dans des pays comme l’Arabie Saoudite, où vivent plusieurs millions d’immigrés chrétiens, il n’est pas possible de construire une seule église  » : Nul n’ignore que l’Arabie Saoudite est une Terre Sacrée et que le Prophète Mohammad y prohiba la présence d’autres religions. Les dits « millions d’immigrés chrétiens » sont des journaliers, des passagers, fussent-ils des domestiques, des ouvriers ou des fonctionnaires, dont la présence est limitée par la durée du contrat qu’ils ont signé. Aucun contrat ne leur donne des droits sur la juridiction sociale, politique ou religieuse du pays, ils n’ont droit qu’à ce que ce contrat de travail limité leur accorde et rien d’autre. Ils n’ont pas le droit d’exiger la construction d’une église d’autant plus que Jésus dit clairement : « Quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret. (Matt. 6 : 6) ». A propos, il n’y avait pas d’églises au temps de Jésus, c’est une des innombrables  inventions ecclésiastiques.

Et pour terminer, Cher Ami, la promotion du respect mutuel, comme vous le dites, implique un partage des deux côtés. Un musulman ne commence jamais une attaque, il regarde avec dédain, peut-être, et se doit de répondre dans la juste mesure de l’attaque lorsqu’il a la possibilité de le faire. N’est-il pas temps, voire plus humain, que vous cessiez la pratique forcée et tonitruante de cet infâme décret intitulé : l’évangélisation du monde ? N’est-il pas plus vertueux de laisser les gens vivre leur Foi en paix et de coopérer pour le bien-être de toute la Terre, faire face aux épidémies, aux famines, à l’ignorance et à tant de tares qui sont une Honte face à cet Occident chrétien usurpateur et falsificateur ?

Cher frère : Abattre les barrières de la méfiance et du mépris nécessite un grand courage de celui qui n’a cessé de nuire, de celui qui n’a cessé d’imposer le partage, la discorde, les massacres et l’extirpation d’Une Foi Divine. Puisse le Seigneur vous donner le courage de stopper cette néfaste évangélisation du monde, surtout que Jésus n’a jamais dit : « Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit »… Car cet évangile est écrit, selon l’Eglise, dans la fin du premier siècle, alors que la Trinité a été inventée et imposée au quatrième, au Concile de Constantinople en 381. Bien plus, les deux seuls exemplaires complets de la Bible, le Sinaïticus et le Vaticanus ne comprennent pas ce passage…

Dr Zeinab Abdelaziz

 

 

WFP_ramadan_bannerbank250x2
Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion