Socialize

Lyon : Un militaire a été arrêté pour un projet d’attaque contre une mosquée

 

 

Un militaire a été arrêté près de Lyon, hier. Le ministère de l’Intérieur le soupçonnait d’avoir le projet d’attaquer une mosquée. il s’agirait d’un militaire de 23 ans, «proche des idées de l’extrême droite radicale». Dans un communiqué, le ministère précise que le jeune homme, qui a été interpellé sur la base aérienne de Lyon Mont Verdun, »avait projeté de tirer à l’arme à feu contre une mosquée de la région lyonnaise ».

 

 

L’an dernier, le jeune homme avait déjà attaqué une mosquée avec un cocktail molotov. Le suspect «aurait par ailleurs violemment porté atteinte l’an dernier à une autre mosquée située dans la région bordelaise», ajoute le communiqué. Selon des sources proches de l’enquête, le jeune soldat aurait, près de Bordeaux (Gironde), lancé un cocktail molotov sur la porte d’une mosquée. Un acte qui n’aurait fait que peu de dégâts et pas de victime. http://www.leparisien.fr

 

En mars dernier, le quotidien L’Alsace publiait en une la photo d’un exercice militaire pendant lequel les soldats se sont entraînés contre des cibles… particulières. Jeudi 21 mars 2013, le quotidien régional L’Alsace publie en une la photo d’une brigade de combat franco-allemande en plein exercice militaire.

Cliquez sur l’image

Voici le texte qui accompagnait la photo et annonçait l’article à découvrir à l’intérieur du journal. La Brigade franco-allemande (BFA) termine ces jours-ci l’exercice « Feldberg 13 », dans le Land de Saxe, à deux pas de la frontière polonaise. Cet entraînement opérationnel a mobilisé environ 2 100 soldats français et allemands (sur les quelque 6 000 de la brigade) et plus de 400 véhicules. Il a culminé avec une manœuvre d’envergure, avant-hier, devant des officiels et des journalistes, dans un camp autrefois utilisé par l’armée soviétique. La BFA y a fait la démonstration de ses capacités en tant que « force d’entrée en premier», en pointe des combats : elle a montré comment attaquer des bâtiments ou un village dans lequel des forces ennemies seraient retranchées. Et elle n’a pas hésité, pour l’occasion, à utiliser de vrais projectiles… Ce type de manœuvre est censé se répéter chaque année, mais cette édition avait un éclat particulier en cette année du cinquantenaire du traité de l’Élysée. C’était aussi, pour la BFA, une façon de rappeler sa disponibilité pour d’éventuels engagements sous mandat binational.

 

 

 

 

 

hot grill campanille halal avs

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion