Socialize

Le préfet de l’Hérault dérape vers des propos islamophobes

Nommé préfet de l’Hérault et de région fin 2012, Pierre de Bousquet de Florian est entré en fonction début 2013. Lundi, lors d’une rencontre avec les médias, il effectuait un tour d’horizon des sujets d’actualité.

La délinquance dans les quartiers en zones de sécurité prioritaires

« La situation dans ces quartiers (Mosson, Petit-Bard, Pergola, Cévennes et Hauts-de-Massane à Montpllier, NDLR) continue de nous préoccuper vivement. On peine à les irriguer par la vie associative, les rapports avec la police restent difficiles malgré l’investissement consenti avec la zone de sécurité prioritaire (ZSP). Ça n’a pas réglé tous les problèmes, notamment ceux liés à la drogue ou à la petite voyoucratie de quartier. Mais les ZSP ont une efficacité incontestable. Les faits de délinquance sont à la baisse dans ces secteurs, avec notamment une amélioration considérable au niveau des cambriolages. Même si leurs auteurs en commettent dans d’autres zones ou dans certaines proches communes de l’Agglo. »

Le communautarisme dans les ZSP

« On constate une réelle montée du communautarisme. On a des retours d’élus, des témoignages de citoyens. On voit de plus en plus de voiles ou un plus grand nombre de femmes recluses dans leur appartement que par le passé. On observe aussi une augmentation de demandes d’espaces segmentés dans les équipements collectifs, les piscines par exemple. On remarque également un développement des écoles coraniques.

Il y a une inquiétude. J’ai d’ailleurs pris en charge moi-même l’opération de rénovation du Petit-Bard, qui dure depuis dix ans. Il faut cesser ces petits jeux, les influences, promesses et pressions qui se jouent entre élus et communautés. »[…]

Midi Libre

 

 

 

 

 

appli CCIF contre l'islamophobie

Share Button

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion